autres expositions

 > biennale de Melle reportée en 2018
Autres déceptions, l’arrêt des Nuits romanes, l’annulation de la manifestation des montgolfières et du festival de musique classique. Le maire de préciser que les Nuits de Saint-Hilaire ont réussi à remplacer les Nuits romanes et que le festival de musique classique aura bien lieu cette année. Pour 2017, Yves Debien se réjouit de l’annonce d’investissements importants, publics et privés. « Ça signifie une activité importante pour les travaux et à plus long terme. 2017 est importante pour nous à deux titres, le dossier de méthanisation qui est quasi bouclé et l’extension des locaux de l’Adapei79. » Yves Debien a également évoqué la place de la ville dans la nouvelle communauté de communes. « Melle est la capitale du pays mellois, c’est la ville centre et la seule ville à avoir deux lycées, un hôpital et les services fiscaux. Nous avons aussi la capacité de mener nos propres projets ». Côté manifestations, la Ville accueillera le Tour cycliste des Deux-Sèvres en collaboration avec Celles-sur-Belle. Quant à la biennale d’art contemporain, la prochaine édition se déroulera en 2018, le temps de trouver un nouveau directeur artistique. L’église Saint-Savinien devrait tout de même accueillir quelques œuvres au cours de l’été. Enfin, Yves Debien a voulu placer ses vœux sous l’angle politique, avec les élections présidentielles, invitant les Mellois à ne pas se laisser influencer par les fausses nouvelles colportées par les réseaux sociaux. « Vigilance et discernement sont plus que jamais nécessaires pour construire son jugement et pour exercer son libre arbitre. »
 > Visite d’atelier et rencontre : ABBAS  AKHAVAN 
accueil
Atelier Calder : dimanche 2 avril  et lundi 3 avril de 15h à 18h
12, route du carroi   37190 Sache
Rencontre avec l’artiste à 15h30
>Actualité Olivier de Sagazan
Êtres Chairs Exposition, colloque, performances En partenariat avec le Muséum d’histoire naturelle de Nantes et le lieu unique, la Ville de Saint-Nazaire présente Êtres Chairs, un événement mêlant arts, sciences et philosophie.— Exposition, du 20 avril au 24 mai Galerie des Franciscains, Saint-Nazaire
 Vernissage le jeudi 20 avril à 18h30, suivi d’une performance d’Olivier de Sagazan, « Terres sensibles », à 20h / entrée libre Olivier de Sagazan, artiste plasticien, investit une ancienne chapelle, la Galerie des Franciscains à Saint-Nazaire, pour la transformer en un cabinet de curiosités.En résonance à cette exposition, un colloque se tiendra au lieu unique :— Colloque Généalogie de la sensibilité Le lieu unique, samedi 13 mai, 14h-18h30, suivi d’une performance d’Olivier de Sagazan, « Circulation extra-corporelle », à 19h / entrée libre Tout être vivant est un « Lieu » unique à partir duquel un Monde pour soi va s’ouvrir, fût-il bactérie ou crapaud. Comment la matière aveugle de la pierre a-t-elle pu en se complexifiant devenir voyante chez l’animal ? C’est de ce théâtre qui se joue dans chaque organisme que nous voudrions ici nous étonner et nous ravir, puisque figurant parmi les derniers acteurs appelés sur cette scène. Quelque chose a eu lieu, c’est un fait, il y a 3,7 milliards d’années. Quelque chose ne cesse de se reproduire en chaque être vivant. De la matière, une forme spécifique et voici que prend naissance une intériorité avec un monde en façade. Quelque chose ou quelqu’un se perçoit dans une donation unique. Une réflexion sur la sensibilité et sa genèse n’est pas uniquement une question de connaissance. C’est aussi tenter de retrouver avec soi-même et avec les autres, humains et animaux, ce que nous partageons au sein de notre intimité la plus profonde : la question de la présence à soi et au monde.Avec : Sylvie Germain, auteure. Parmi ses ouvrages : Magnus (Albin Michel, 2005, Prix Goncourt des lycéens), À la table des hommes (Albin Michel, 2016). Paul-Antoine Miquel, philosophe, auteur notamment de Sur le concept de nature (Hermann, 2015) Ronan de Calan, philosophe, auteur de Généalogie de la sensation. Physique, physiologie et psychologie en Europe, de Fernel à Locke (Honoré Champion, 2012) Jean-Louis Deneubourg, biologiste FNRS, auteur de Self-Organization in Biological Systems (Princeton University Press, 2003) Audrey Dussutour, biologiste CNRS. A publié Habituation in non-neural organisms : Evidence from slime moulds (dans la revue Proceedings of the Royal Society B, Londres, 27 avril 2016). Olivier de Sagazan, artiste. A publié Le fantôme dans la machine (Presses de l’Université d’Angers, 2005)
Biennale de Venise 2017 – 13 mai > 26 novembre
C’est Xavier Veilhan qui représentera la France à la prochaine Biennale de Venise en 2017, a annoncé lundi le ministère de la Culture et le Quai d’Orsay, confirmant une information du Monde. L’artiste succède à Céleste Boursier-Mougenot, choisi pour la Biennale 2015.

        Le nom de Xavier Veilhan a été retenu parmi 24 dossiers, parmi lesquels ceux de Bertrand Lavier, Sheila Hicks, Stéphane Calais ou Ulla van Brandebourg, rapportait Le Monde.

Un dialogue entre arts visuels et musique

Le projet de Xavier Veilhan, « Merzbau musical », qui fait dialoguer arts visuels et musique, est une installation qui « jouera sur les volumes et les décors de l’espace du pavillon français en s’inspirant du studio d’enregistrement », a indiqué le communiqué du ministère de la Culture. « Les visiteurs pourront découvrir des instruments de musique d’exception, dont certains seront créés pour l’occasion, et entendre des musiciens de tous horizons » à la Biennale, ajoute le ministère.   Artiste aux modes d’expressions multiples –sculpture, installations, peinture, photo, vidéo-, Xavier Veilhan, né en 1963, a étudié à l’Ecole nationale supérieure des arts décoratifs de Paris avant de poursuivre sa formation à Berlin dans l’atelier de Georg Baselitz, puis à l’Institut des hautes études en arts plastiques de Paris.   Son travail est représenté dans les collections publiques en France et à l’étranger et il a exposé partout dans le monde, de Hong Kong à São Paulo.

 
>Biennale de Venise 2017 – 13 / 05 > 26 /11 / 2017
04_visuel_xv_dp_hr
« Studio Venezia » projet de Xavier Veilhan représentant de la France à Venise en 2017
Le Pavillon français de la Biennale de Venise 2017 est transformé parXavier Veilhan en un dispositif musical dans lequel des musiciens professionnels du monde entier, invités par l’artiste et les commissaires du pavillon, Christian Marclay et Lionel Bovier, interviendront pendant toute la durée de la manifestation. L’installation jouera sur les volumes et les décors de l’espace du Pavillon français en s’inspirant de l’univers du « studio », qui désigne à la fois le studio d’enregistrement, et le studio de l’artiste. Les visiteurs pourront découvrir des instruments de musique d’exception, dont certains seront créés pour l’occasion, et entendre des musiciens de tous horizons tout au long de la Biennale de Venise.
Jean- Gilles Badaire

Du 4 février au 18 juin au Musée de Vendôme : Exposition « Jean-Gilles Badaire,

Jean-Gilles Badaire, né en 1951 à Bourges, vit à Huisseau-sur-Cosson, tout près du château de Chambord. Peintre, dessinateur et écrivain, il est devenu l’une des figures majeures à la croisée de la poésie et de la peinture en France. En effet, plusieurs dizaines d’expositions personnelles et de nombreux livres d’artistes en témoignent. Le travail de l’artiste atteste une profonde connaissance de l’histoire de l’art. Le peintre travaille par cycles successifs, abordant ainsi les natures mortes, les motifs végétaux ou religieux, les vanités, les paysages, les figures humaines ou mythologiques.

L’exposition présentée au musée de Vendôme rassemble des peintures, pages de carnet, livres de peintures et livre d’artistes. Cet ensemble d’œuvres réunit quelques-uns des thèmes chers à l’artiste : bouquets, pots, visages et paysages. Chaque jour, juste après le café du petit matin, Jean-Gilles Badaire réalise un dessin dans l’un de ses grands carnets. Une sélection de ces feuilles, arrachées à leurs spirales, composent un accrochage sur une des parois de la salle. Les feuilles, toutes datées, proposent une promenade de 2012 à 2016.

Le travail de l’artiste se reconnaît immédiatement. Il utilise des matériaux pauvres : foin, huile de vidange, cendre. Son goût pour la matière brute le place dans la lignée des Fautrier, Rebeyrolle ou de certains adeptes du « bad painting ». Jean-Gilles Badaire consacre depuis ses débuts une bonne partie de son travail à l’accompagnement des poètes, dans le format réduit du livre. Parmi ces collaborations, citons : Apollinaire, Victor Segalen, Julien Gracq…

Ouvert jusqu’au 31 mars (tous les jours sauf mardi et dimanche) de 10h à 12h et de 13h30 à 17h30. A partir du 1er avril (tous les jours sauf mardi et le 1er mai) de 10h à 12h et de 14h à 18h.

Entrée gratuite

 

Chiharu Shiota

« Where Are We Going ? », de Chiharu Shiota. Du 14 janvier au 18 février, au Bon Marché Rive gauche, 24, rue de Sèvres, 7e. Entrée libre.

Shioti2-copie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

3 réflexions au sujet de « autres expositions »

  1. Bonjour,

    Veuillez trouver le matériel promotionnel du nouveau projet d’Estreilla Besson, composé de Eric-Maria Couturier au violoncelle, Nicolas Crosse à la contrebasse, Baptiste de Chabaneix à la batterie et Estreilla Besson au piano/compositions.

    Vous trouverez toutes les informations sur le site internet :
    http://www.estreillaquartet.com
    En vous souhaitant une bonne écoute, nous nous tenons à votre disposition pour de plus amples renseignements.

    Bien cordialement,

    Estreilla Quartet

    ———-
    Ce projet bénéficie du soutien de l’Ensemble Intercontemporain de Paris.
    info@estreillaquartet.com | +33 (0)6 78 20 60 93
    Follow us on : estreillaquartet.com | Facebook | Youtube

  2. Bonjour,

    afin d’illustrer notre article sur l’installation de Cécile Ravel et les oeuvres textiles de Roselyne et Jacques Guittier dans la chapelle est-il possible d’avoir des photos en hautes résolutions.
    Parution, le 23, Décembre 2014 dans le magazine l’Express édition Tours.
    C’est urgent.
    Cordialement.

  3. Hello,

    Very interesting place, it seems to us, to have a combined exhibition and concert.
    We would like to send you documentation of our work. We are sound artists, we live in the Netherlands. If you’re interested to receive documentation of our work, can you give us an email-address?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>